Bardane

Bardane

Il y a longtemps, j’avais lu à quelque part que les plantes médicinales poussaient souvent là où elles pouvaient être utile. Lorsque nous sommes emménagés en campagne, ça m’a fait sourire de voir que la bardane y poussait entre le seul de la porte et la dalle de granit qui nous sert de perron. À croire qu’elle essayait de toutes ses forces de rentrer dans la maison. Sachant ce qu’il est advenu des anciens propriétaires, y’a rien de surprenant. J’ai ouïe dire que leurs foies en auraient eu grandement eu besoin 😉

Aujourdhui, il n’y a plus de bardane qui tente de faire son entrée dans la maison. Possiblement que l’installation du drain français y est pour quelque chose dans cette histoire. Quoi qu’il en soit, elle pousse très bien à d’autres endroits et est toujours la bienvenue dans la maison, l’automne venu afin d’en faire des concentrés liquides en vue de la cure de saison. Autant celle de l‘automne que celle d’après les Fêtes.

Bardane (Activum lappa L.)

Description : C’est la plante dont on s’amuse tant avec les ‘’pipiques’’ lorsqu’on est jeune. Les crochets que forment la fleur s’accrochent aux tuques, manteaux et poils d’animaux. C’est une plante bisannuelle dont le nom latin est Artium lappa L. et dont la famille est celle des Astéracées.

Au jardin : Il faut connaître ses propriétés médicinales pour l’apprécier car cette plante médicinale offre peu d’intérêt ornemental. Cette plante est une bisannuelle, elle apparaît donc sous forme de rosette la première année et la floraison aura lieu à la deuxième année seulement. Comme on la retrouve facilement à l’état sauvage, il n’est pas nécessaire de l’implanter aux jardins.

La récolte : On utilise principalement la racine de première année pour en faire un concentré liquide. Elle peut également être séchée pour l’utiliser par la suite en cuisine. Il est également possible de cuisiner la tige.

Ça sert à quoi ? : C’est la plante par excellence dans la composition d’une cure saisonnière. On l’utilise beaucoup en soins de peau ainsi que pour son action sur le système digestif et urinaire. Les racines sont utilisées pour la fabrication d’huile de macération, infusion, onguent et de concentré liquide. La jeune bardane peut également être cuisinée. (En retirer la partie fibreuse avant de consommer)

En voici quelques propriétés utiles à se remémorer.

Peau :Dépuratif sanguin puissant, la bardane sera utile pour les problèmes de peau tel l’acné, éruptions, psoriasis, eczéma, urticaire, etc.)

Rhumes : Lorsque les rhumes traînent en longueur, il est bien de consommer de la bardane, elle est bien dans les cas d’ inflammation des voies respiratoires.

Ulcères d’estomac : Elle a des bienfaits bien connus au niveau du système digestif et aidera à soigner les ulcères d’estomac.

Sang : Dépuratif sanguin puissant, la bardane devient un must dans les cures de saison, au maintien d’une bonne santé du système circulatoire et celle du corps en général.

Système urinaire : La bardane est diurétique. C’est pour cette raison, qu’elle devient important lors de problèmes des voies urinaires telle la cystite. C’est aussi son action sur les reins qui la rendent indispensable `lorsque l’on entame un nettoyant nécessitant élimination.

Mise en garde/interactions : Cette plante médicinale est un dépuratif puissant, commencez à petites doses pour ne pas subir des crises de guérison trop intense. S’abstenir si enceinte. Ne pas utiliser avec de l’insuline (changement de dosage requis)

N’oubliez surtout pas : Que la santé est votre bien le plus précieux. Nous déconseillons en tout temps l’auto diagnostique et suggérons de consulter un thérapeute de la santé pour un diagnostic approprié. Les Herbes Aux Soins, ainsi que ces représentants, ne peut être tenu de l’interprétation personnel ainsi que les applications faites suite à cette lecture. N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous référer au besoin.