Divinement bon

Gâteau cru herbes aux soins

Nous en sommes à la veille de notre dernier jour de la  cure automnale. On est fière d’avoir accompli une fois de plus cette BA pour notre corps. On a nettoyé notre intérieur, on a incorporé de nouvelles recettes santés à notre alimentation, on a retiré les aliments qui sont pas si bons pour nous et on en est  »fière »! (Eh oui, aucun homme ne s’est inscrit à la cure! ) Enfin cette année-là (texte de 2015)

Cette recette vous est présentée par une amoureuse de plantes médicinales, la bonne bouffe et la nature. Faites la tournée de notre site afin de vous familiariser avec nos produits et services.

En préparation à cette dernière journée, je vous gâte. Selon moi, c’est LA meilleure façon de se gâter à la fin d’une cure : Confectionner un gâteau (presque cru) et se féliciter!

Si vous êtes aux troubles avec des allergies ou intolérances alimentaires, si vous avez la dent sucrée et cherchez des alternatives aux gâteaux sucrés, si vous ne tolérez pas le gluten, les œufs, les produits laitiers et j’en passe, ce gâteau est pour vous! J’adore expérimenter les gâteaux crus (ou presque cru) puisqu’à tout coup, c’est une réussite. C’est fou ce que l’on peut réaliser avec des noix trempées, des dattes, du sirop d’érable et un frigo!
Peut-être que certains ne seront pas en accord avec ce genre de récompense, mais je vous jure que c’est vraiment un plaisir non coupable!

C’est une recette grandement inspirée de celle trouvée sur le site de Rose Madeleine. En fait je n’y ai fait que quelques ajustements, un ou deux ajouts/omissions et c’est parfait pour moi.

Pour la recette originale, suivez ce lien.

Divinement bon

Ingrédients:

Croûte

1 1/2 tasse d’amande en poudre

1/4 tasse de cacao

4 dattes

2 c. à soupe d ‘huile de coco fondue

1 c. à soupe de sirop d’érable

1 pincée de sel

Le gâteau

2 tasse de noix de cajous trempées

1/2 tasse de cacao

1/4 tasse d’eau

1/4 tasse de sirop d’érable

1/4 tasse d’huile de coco fondue

1 c. à thé d’essence de vanille

Glaçage au caramel

4 c. à soupe de sucre de canne

3 c. à soupe de lait de coco (la partie solide lorsque l’on met une canne de lait de coco au frigo pour une nuit)

2 c. à thé d’essence de vanille

Une  pincée de sel

 

Méthode :

Croûte :

Mélangez tous les ingrédients ensembles, bien les presser dans le fond de votre moule à charnières. Cette étape est très importante si vous souhaitez une croûte qui se tient. Alors n’hésitez pas à bien presser!

Gâteau :

Mettre les noix au mélangeur jusqu’à l’obtention d’une texture lisse, ajouter le reste des ingrédients et mélanger jusqu’à ce le tout soit homogène. Ajouter ce mélange sur la croûte et laisser figer au congélo pour quelques heures.

Glaçage au caramel

Mettre tous les ingrédients dans un chaudron, amener à ébullition tout en brassant continuellement, garder cette intensité pendant une minute, puis réduire le feu et cuire une minute de plus. Verser le caramel sur le gâteau et remettre au congélo.

La gâteau se conserve au congélateur. J’aime le laisser au frigo quelques heures avant de le servir. Une toute petite pointe suffira pour vous rassasier.