Du wwoofing chez Les Herbes Aux Soins

Échange de travail contre nourriture

Wwoofing ? Qu’est-ce ?, me direz-vous. J’avoue avoir posé la même question. C’est que wwoof Canada existe depuis 1985. Ça c’est près de 30 ans dans l’ignorance pour ma part ! Wwoof Canada est un organisme qui fait le pont entre fermiers et bénévoles engagés afin d’aider à un échange d’apprentissage, de culture et de dur labeur. Je préfère leur façon de dire en anglais ‘’ World wide opportinuties on organic farms’’ Il y a donc des hôtes wwoof et des wwoofers de partout dans le monde qui adhèrent au principe d’hébergement et nourriture contre du travail à la campagne pour une période d’une semaine à plusieurs mois.

Le lien avec Les Herbes Aux Soins ? C’est qu’on a des grands projets ! Et on a besoin d’un coup de main pour y arriver. Entre les jardins de plantes médicinales, les abeilles, la culture de champignons  les visites  d’agrotourismes et la fabrication de produits, il m’apparaît évident de faire appel à cet organisme afin d’en voir le bout. On ouvre donc nos portes aux bénévoles afin de concrétiser ces nombreux projets.

Ah oui, il y a aussi un autre point non négligeable. L’échange culturel. En ouvrant nos portes, on a le loisir  de rencontrer une diversité de gens provenant de partout. Et vous savez, que dans les petites campagnes, la diversité…c’est pas mal rare. Donc c’est aussi un échange culturel qui nous donnera l’impression de voyager un brin.  Car ces gens passeront leur temps à aider, à manger, à jaser, à vivre chez nous. Le noyau familial s’agrandit le temps d’une saison.

Nous en sommes à planifier notre troisième saison, on invite donc les étudiants, les retraités, les couples, les amis, les familles à venir échanger avec nous dès la fin avril, et ce, jusqu’en octobre.

On a du travail varié à faire faire et c’est en début de saison que le besoin est le plus urgent. Donc si vous avez un intérêt envers ce genre d’échange, le goût de voyager a peu de frais et d’apprendre en quoi consiste la vie à la campagne, je vous suggère de lire notre profil complet en suivant ce lien.

En 2016, lors de notre première expérience en tant que hôte wwoof, nous avons accueilli Nicolas,  un français sympathique dont les amours l’avait mené jusqu’au Québec. David, un allemand sourd avec lequel nous arrivions à signer en anglais avec. Aurélie, un Belge dont l’amour aura écourté son voyage au Canada et Mickaël un breton adorant cuisiner. Nous en avons accompli des choses ensemble. J’ai aussi apprécié passé du temps avec chacun d’entre eux après les heures de travail afin de jaser, cuisiner, rigoler et faire des activités. Outre l’incontournable désherbage, nous avons avons fait de nombreuses amélioration aux jardins dont une compostoilette, des structures pour agrémenter les jardins, des aménagements de nouveaux jardins, un escargot pour les fines herbes et les serres extérieures. De la culture, récolte, transformation de plantes médicinales. Beaucoup de repas cuisiner ensemble. Et j’en passe. Chaque wwoofer repart avec son lot d’aventures et d’accomplissements.

En 2017, nous avons débutés la saison avec un couple du Zimbabwe (Bridget et Jonathan), ils ont fait les nouvelles locales et n’ont pas eu le choix d’être polyvalent tellement il y avait trop de neige au sol pour travailler aux  jardins, ensuite nous avons accueillis Koumba, les roches ne lui faisaient pas peur et du boulot, elle en a fait ! Ses copains Mathieu et Yaya, ont fait un arrêt de passage le temps de faire une jardinière en palette. On a tellement eu de plaisir qu’elle est revenu le temps d’un weekend en hiver, histoire de renouer le temps d’un bon repas.  Alexis était un génie de la scie et du tape à mesure. Il nous a fait une multitude de petites constructions dont el kiosque libre service et la cabane pour les canards. Y’a Axel et Adrianna qui finalement ont pas trop aimé leur séjour. C’était réciproque, on peut pas plaire à tous; malheureusement. Lucie et Laska, son fidèle compagnon de voyage canin, ont profité des couleurs d’automne et fait pleins de savons. Leurs copains Alexandre et Sandra se sont même joints à nous pour quelques temps. Eulalie et Alexandra ont clos la saison. Elles en savent beaucoup plus maintenant sur la vie de campagne et les multiples contraintes du chauffage aux bois.

Cette année nous avons d’autres projets de construction à réaliser. Histoire de vous tenter un brin, je peux bien vous parler des projets pour cette saison. Quoique non exhaustif, on a la prétention de : finaliser l’aménagement du lac, fabrication d’une douche solaire, relocalisation du jardin de plantes potagères, identifier et baliser les plantes des sentiers en forêt, construction d’un poulailler,  cueillette de plantes tout en ayant les mains dans la terre aussi souvent que possible !

Nos projets sont multiples et non limité à la culture de plantes. On souhaite rencontrer des gens motivés et inspirants qui ont à cœur le travail en nature, souhaitent s’impliquer dans les différents processus de réalisation des projets en y ajoutant leur grain de sel et expertise. On recherche des gens ayant une démarche de vie écologique, désirant partager votre culture, vos projets de vie et la bonne bouffe avec nous tout en contribuant aux réalisations de l’entreprise.

Nous pouvons accueillir 1 à 3 wwoofers à la fois. Nous avons un campeur de mise à votre disponibilité, voulant préserver votre intimité, nous accepterons soit un wwoofer à la fois, soit des amis, un couple ou une famille durant une même période.

Nous faisons  bon ménage avec des gens qui ont le désir de porter à bien un projet, qui sont motivé par la satisfaction du travail accompli, qui ont le goût de partager connaissances et expériences avec nous, qui sont tolérants et confortables la quiétude et le calme qu’offre la vie dans nos jardins.

Dites, est-ce que ça vous donne le goût ? Nous en tout cas, on a pas mal hâte !