Foie d’artichaut

Pas de faute de frappe là. Foie d’artichaut ! C’est une plante d’excellence pour aider ce foie qui est trop souvent malmené. Voilà pas son seul champ d’expertise mais il a si bien fait ses preuves qu’il ne peut être passé sous silence. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai eu très peu de résultats satisfaisants à la cultiver aux jardins. J’aimerais tellement m’en  »orgeuiller » cet été, et avoir de beaux plants en fleurs….WOW que ça ferait de belles photos. Mais d’ici là, je vous transmet un peu plus d’info sur cette incroyable plante médicinale.

Artichaut Cynara scolymus L.

Description :

Une plante tout en feuille. Elle partent de la base, sous le même principe que les fougères, mais les feuilles sont grandes et épaisses, presque charnues. Elle ne fleurit pas vraiment sous nos climats. Si vous êtes chanceux, vous allez voir les fleurs sur un plant de deuxième année.

Au jardin : 

Dans un bon environnement, l’artichaut peut atteindre plus d’un mètre autant en hauteur qu’en circonférence. C’est un pensez-y bien lorsqu’on lui donne sa place au jardin. Outre, lui laissez suffisamment d’espace au potager, ses feuilles sont si imposante que l’artichaut peut très bien faire partie d’un aménagement paysager. Je l’imagine bien en massif ou pour délimiter un espace. Il faudra lui faire une place en plein soleil dans un sol enrichie de compost. Comme, il lui faut un sol humide sans être détrempé, on ajoutera de la paille à sa base. Il serait possible de la voir fleurir si on vernalise les semences et qu’on acclimate les jeunes plants assez tôt pour pouvoir les implanter aux jardin avant le risque de dernier gel au sol. Il se peut que je tente le coup sur une partie de mes plants d’artichaut cette année. Je vous tiendrai au courant des ratés ou réussites de cette technique. L’artichaut semble très apprécié des pucerons. Il faudra donc suivre le plant de près afin d’intervenir à temps. Les coccinelles font une bonne job dans la lutte intégrée contre les pucerons. Il peut aussi être sage d’utiliser un traitement naturel d’insecticide.

La récolte :

Comme il est difficile de récolter des fleurs ici au Québec (zone 9-11), je vous parlerai plutôt de la récolte des feuilles et des racines, qui seront utilisées pour leurs propriétés médicinales. On peut récolter les feuilles fraîches tout le long de la saison selon la maturité de feuilles. Pour ce qui est de la racine, on fera comme à l’habitude; soit de la récolter à l’automne.

On peut en faire des infusions, mais attention car c’est une plante assez amer. On ajuste donc selon notre tolérance. Je prône toujours de boire en plus grande quantité une tisane au bon goût que de se torturer à boire une tasse d’un bouillon infecte. Idem pour les feuilles dans les jus verts. Modération. À moins de se faire un p’tit shooter, vite avalé. À vous de voir. Faut juste pas penser que la feuille goût aussi bon que le coeur de son fruit.

En médicinale, on l’utilise beaucoup sous forme de concentré liquide. la racine et la feuille peuvent être utilisées à cette fin.

Ça sert à quoi ? :

Arthrite : En mélange avec d’autres plantes, l’artichaut aidera par ses capacités au niveau de l’assimilation des nutriments et à l’élimination des toxines.

Calculs biliaires : À prendre en prévention. (voir mises en garde)

Cholestérol : Un incontournable afin d’aider à gérer le cholestérol

Diabète : Il régularise le taux de sucre dans le sang.

Digestion : Facilite la digestion lente. Travaille très bien afin de préserver le foie.

Grossesse : Aidera grandement au niveau des problèmes liés au système digestifs durant la grossesse

Jaunisse : Aide en activant l’élimination via l’urine

Urticaire, eczéma et autres problèmes de peaux :C’est son effet sur le foie qui aidera à atténuer les symptômes de ces diverses problématiques.

Mise en garde/Interactions :

C’est une plante qui peut être prise par la plupart des gens. On devra par contre s’en passer s’il y a présence de calculs biliaires ou obstructions des voies biliaires. Pas bonne idée non plus si on allaite, car il fait cailler le lait.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous en faire part.

N’oubliez surtout pas : Que la santé est votre bien le plus précieux. Nous déconseillons en tout temps l’auto diagnostique et suggérons de consulter un thérapeute de la santé pour un diagnostic approprié. Les Herbes Aux Soins, ainsi que ces représentants, ne peuvent être tenu de l’interprétation personnel ainsi que les applications faites suite à cette lecture. N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous référer au besoin.