Le bouleau, plante médicinale de l’année 2017

Le bouleau plante médicinale

Sortez votre agenda et réservez le 4 juin prochain. On est pas mal content de voir que d’année en année, le bouche à oreilles fait son effet que vous êtes de plus en plus nombreux à participer à notre évènement qui combine la Journée de la plante médicinale et les portes ouvertes de Les Herbes Aux Soins. On travaille fort à chaque année afin de rendre la place de plus en plus agréable et adaptée pour les visiteurs.

C’est avec la collaboration de la Guilde des Herboristes que cette journée est organisée dans plusieurs régions du Québec. Les Herbes Aux Soins s’occupent du Centre-du-Québec avec fierté depuis maintenant plusieurs années. On a fêté la bardane en 2011, le sureau en 2012, le trèfle rouge en 2013, l’agripaume en 2014 (oups faudra ajouter l’agripaume à ma  »To do list » d’article de blog), le sapin baumier en 2015, l’avoine fleurie en 2016 et c’est maintenant le tour du bouleau blanc.

Si vous avez cliqué sur le lien de l’évènement Facebook, vous savez que j’aurai de jeune plants de bouleau à remettre gratuitement aux participants. Ce sera du bouleau jaune et les propriétés médicinales sont similaires au bouleau blanc.

Bouleau Butula papyrifera Marshall

Description :

Un arbre de la famille des Bétulacées.Son tronc d’un blanc franc nous permet de le reconnaître parmi tant d’autres arbres. Pouvant atteindre 30 mètres, le bouleau est un arbre dont la durée de vie est de 150 à 200 ans. On le reconnaît facile de part son écorce blanche qui se détache des arbres adultes. Les fleurs mâles propulsent de grandes quantités de pollen en avril/mai. On le retrouve sur nos voitures sous forme de fine poussière jaune.

Au jardin :

Bon faut avoir un terrain d’une certaine envergure car c’est un arbre et il finira par prendre pas mal de place. Le bouleau blanc est toutefois un ajout incontesté; le blanc de son écorce attire les regards à tout coup. Il va bien pousser en bordure de forêt là où il aura accès au soleil.

La récolte :

On utilise les bougeons, les tiges et feuilles, les fleurs, l’écorce et la sève. Selon la partie désirée, il faudra la récolter à des moments précis. C’est au printemps qu’on récolte les différentes parties du bouleau à l’exception de l’écorce que l’on peut récolter à l’année. Il est bon de mentionner que l’on devrait que prendre l’écorce qui se détache elle-même de l’arbre seulement.

Je n’ai pas encore expérimenté la collecte d’eau de boulot. La technique est assez simple. Je vous inviter à visionner ce vidéo pour bien comprendre.

Le bouleau se transforme bien. On peut en faire de la tisane, des décoctions, concentrés liquides et de l’huile de macération.

Ça sert à quoi ? :

Calculs rénaux : Les tisanes de feuille de bouleau sont prise en prévention.

Cellulite : Les bains auxquels on ajoute une décoction de bouleau sont un bon traitement contre la cellulite.

Cheveux : Une décoction d’eau de bouleau est recommandée pour les gens ayant des cheveux très minces afin d’activer la repousse.

Cure printanière : La sève, l’eau de bouleau, est très reconnue en cure printanière de par son effet diurétique.

Diarrhée : L’écorce de bouleau est utilisée afin de soulager la diarrhée.

Douleurs intestinales : Encore une fois, on utilisera une décoction d’écorce de bouleau afin de soulager des maux de ventre et les problèmes en lien avec une mauvaise digestion.

Douleurs musculaires : L’écorce du bouleau est tout indiquée afin de soulager les douleurs musculaires grâce à son effet anti-inflammatoire. Si vous êtes en camping ou en survie en forêt, il est possible d’utiliser directement sur la région affectée, l’écorce fraîche. Bon à savoir pour votre prochain weekend camping/excursion/escalade. On peut aussi en faire un produit de style onguent ou huile à massage afin  de l’appliquer  là ou la douleur se faire ressentir.

Gargarisme et rince bouche : On peut utiliser une décoction d’écorce de bouleau pour faire des gargarismes lorsqu’on a une plaie dans la bouche mais aussi comme rince-bouche.

Goutte : Le bouleau va devenir votre meilleur ami si vous souffrez de la goutte.

Infection urinaire : Le bouleau peut entrer dans la composition d’un remède afin de soigner les infections urinaires. Une bonne plante à prendre en prévention pour celles qui en font à répétition.(des infections)

Œdème et mauvaise circulation : Le bouleau va se charger de faire le ménage. On peut soit faire la cure à l’eau de bouleau ou en prendre des bains afin d’activer la circulation.

Soin de visage : On peut utiliser une décoction d’eau de bouleau afin de nettoyer notre visage. Une bonne habitude à intégrer à la routine lorsqu’une personne est aux prises avec de l’eczéma ou de l’acné.

Mise en garde/Interactions :

Il serait de mise de valider avant de prendre le bouleau si vous prenez des médicaments à l’effet diurétique.

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous en faire part.

N’oubliez surtout pas : Que la santé est votre bien le plus précieux. Nous déconseillons en tout temps l’auto diagnostique et suggérons de consulter un thérapeute de la santé pour un diagnostic approprié. Les Herbes Aux Soins, ainsi que ces représentants, ne peuvent être tenu de l’interprétation personnel ainsi que les applications faites suite à cette lecture. N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous référer au besoin.