Les pousses

Pousses

Je vous présente aujourd’hui mon ‘’super aliment’’ Sa valeur nutritionnel qui en fait un aliment complet, son accessibilité à l’année et son coût de revient très avantageux. Il est possible d’intégrer ce nouvel aliment au quotidien qui fournira une source en protéine et en enzymes des plus intéressantes pour votre santé. Naturellement  la teneur nutritionnelle variera selon les graines choisies. De part sa préparation, la germination, ce super aliment devient un aliment plus assimilable dont la valeur nutritive se voit augmentée.  Avec un brin d’imagination, cet aliment peut créer une diversité dans l’assiette, autrement difficile à obtenir surtout l’hiver, grâce à son apport en chlorophylle, en autre chose. Il est facilement utilisable en salade, en jus vert, en remplacement de la salade dans les sandwiches, en tartinade, etc.

Cette recette vous est présenté par une herboriste passionnée de bonne bouffe. N’hésitez pas à vous familiariser avec nos produits, services et atelier via notre site ou notre chaîne Youtube.

Ingrédients :

Utilisez les graines de votre choix. Elles doivent avoir un haut taux de germination. Il est possible de se procurer des mélanges énergisants, pour sandwiches, etc.

Méthode :

Mettre les graines à tremper dans un pot en verre. Le lendemain rincer les graines, installez le pot en verre muni d’un filet (de style Masson) ouverture vers le bas. Le contenu finira de s’égoutter. Il est important que les pots soient mis à la noirceur pour cette étape. Les graines ayant besoin de noirceur pour germer. Il est conseillé de les rincer 2 fois par jour. Personnellement, je le fais qu’une seule fois par jour. Habituellement les graines auront germées en 2-3 jours. Il faut ensuite les exposer à la lumière pour les autres étapes.

Une fois les pousses bien levées, les transférez dans un cul de poule remplie d’eau froide et bien les brasser. Cette étape permettra de retirer les écailles vides et les graines non germées de votre produit final. Les graines non germées, plus lourdes, se retrouveront au fond du cul de poule. Mettre les pousses dans un tamis, pour en retirer le maximum d’eau et les dispersez dans un contenant en verre (Pirex), ajoutez une cellophane bien tendue sur le Pirex et trouez-le de quelques trous. Cela évitera la condensation. Gardez sur le comptoir, le temps que les pousses se gorgent de chlorophylle. (Elles prendront une belle couleur verte)

Se conserve par la suite au frigo quelques jours

Cet article vous a t-il inspiré de nouvelles recettes ? Si oui, vous allez certainement aimer notre atelier  »Du jardin à L’assiette »