Tisanes et infusions

Infusion de plantes

Je suis toujours surprise de constater que ce n’est pas simple pour tous de faire les tisanes, infusions, décoctions, thés et cie.  CHAQUE fois que je présente des plantes et que je fais des dégustations, je sens le niveau de stress des gens s’élever lorsqu’il est question de savoir comment faire. Peut-être que je me la joue trop facile et peut-être que je n’ai pas la bonne technique ou méthode, mais une chose est certaine; je sais faire des tisanes qui me plaisent. Et là est l’essentiel. Pourquoi boire un truc à nous lever le coeur sous prétexte que c’est bon pour la santé? La vie est trop courte!

Dans le passé, je vous ai écrit quelques articles sur les breuvages. Soient une limonade d’été et les infusions pour les balades gourmandes.

Cette fois-c, j’ai plutôt le goût de vous entretenir sur les plantes à prendre régulièrement afin de maintenir une bonne santé globale. Il y en a tellement, je vais donc procéder par étape. Il sera donc question des plantes qui vont bien se marier à la cure de saison. Lorsque l’on fait une cure avec les concentrés liquides comme dans le cas ici, il est possible de combiner des herbes complémentaires sous forme de tisane. Il n’est pas question de faire une cure avec les tisanes mais plutôt d’ajouter au rituel avec une bonne tisane réconfortante. On peut incorporer cette pratique tout le long de l’année. Les tisanes, selon la plante médicinale choisie, deviennent des alliées très intéressantes dans la prévention et aussi la guérison.
Il est toutefois très important de bien connaître les plantes médicinales, leurs actions sur notre système et leurs possibles interactions avec des médicaments, d’autres plantes ou une situation de santé particulière.
Selon ma croyance personnelle, il faut mieux faire une tisane moins forte et l’apprécier que de faire une tisane-corsée-quasi- imbuvable- sous- prétexte- que- c’est- bon- pour-la-santé.
Je vous suggère aussi de goûter la plante. Soit en faire une tisane simple sans mélange. Ni sucre, ni miel, ni lait, ni rien! C’est le meilleur moyen de goûter la plante pour la première fois. Si vous aimez c’est excellent, si vous n’aimez pas, il vaut mieux changer la dose et/ou le temps d’infusion. C’est souvent à ce niveau que les problèmes arrivent. Expérimentez avant de laisser tomber, les bienfaits en valent largement la peine.
Je vous présente donc des plantes qui se marient bien à la cure. Pour la plupart, des plantes dépuratives, nourrissantes et tonifiantes. N’hésitez pas à en consommer une à deux tasses par jour, si votre situation le permet.

Armoise: Soulage les douleurs d’estomac.

Calendule: Aide le foie, maladies de peau. Pour en savoir plus sur le sujet : lire l’article complet.

FramboisierLa plante des femmes, circulation du sang, santé de l’intestin, diarrhées, aigreurs de l’estomac. Pour en savoir plus sur le sujet : lire l’article complet.

Guimauve: Émolliente, adoucissante, elle calme le passage! Irritation, inflammation…

Molène: Santé des voies respiratoires.

Monarde: Je l’utilise en remplacement du thé, lorsque j’ai le goût d’un truc sans théine.

Origan: Sédatif, aide le système nerveux.

Ortie: Regain d’énergie, nettoie le sang, apporte force et courage!

Sarriette: Évite les ballonnements au niveau du ventre, aide à digérer les gras.

Sauge: Active les surrénales, états dépressifs.

Trèfle rouge: Intégrité des cellules (cancer, tumeurs), nettoie le sang. Pour en savoir plus sur cette plante, lire l’article complet

La plupart de ces plantes sont disponibles en vrac, visitez notre boutique en ligne régulièrement car on y fait souvent des ajouts.

N’oubliez surtout pas que la santé est votre bien le plus précieux. Nous déconseillons en tout temps l’auto diagnostique et suggérons de consulter un thérapeute de la santé pour un diagnostic approprié. Les Herbes Aux Soins, ainsi que ses représentants, ne peuvent être tenus de l’interprétation personnelle ainsi que les applications faites suite à cette lecture. N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous référer au besoin.

Cet article vous a plu? Vous avez un coup de cœur? Quelle est votre plante médicinale par excellence en tisane?