Vaginite

IMG_0090

Vaginite

On communique très souvent avec moi en lien avec les vaginites. Certaines d’entre vous vivez des histoires d’horreur de vaginites à répétition. Personne ne devrait avoir à vivre ces désagréments. Voici donc quelques conseils, histoire d’agrémenter votre quotidien.

Une vaginite c’est : Une inflammation du vagin. La cause est souvent une infection à levure (mycose)

Elle est principalement causée par :

  • La prise de médicaments, particulièrement les antibiotiques pris dans les deux dernières années mais également les anovulants
  • La nourriture ingérée. Les sucres et aliments raffinés créer un territoire propice à la prolifération. D’ordre général il faut éliminer ces aliments sinon réduire de façon significative. On parle de TOUS les sucres, surtout les sucres raffinés. Portez attention particulière aux étiquettes, les sucres sont malheureusement omniprésents dans presque tous les mets préparés.
  • Les vêtements. Mieux vaut utiliser les sous-vêtements de coton et évitez les vêtements synthétiques et coloré pour cette région. Certaines femmes auront une vaginite après avoir portées des Jeans très serrés.
  • Déséquilibre de la flore vaginale
  • Une bactérie ou un champignon

Il y a de nombreux symptômes dont les principaux :

  • Irritation et démangeaison des muqueuses
  • Pertes vaginales abondantes (leur couleur indique le type d’infection;  blanchâtres = à levure grisâtre et nauséabondes = bactérienne)
  • Sensation de brûlures
  • Rapports sexuels douloureux
  • légers saignements

Lorsqu’il y a vaginite, il faut privilégier une alimentation équilibrée, variée, faible en gras et en sucres raffinés ainsi que travailler à rétablir le système immunitaire et la flore vaginale. L’ail fait des merveilles côté système immunitaire. Inutile d’incommoder tout votre entourage en croquant dans une gousse d’ail fraiche. Il existe d’autres moyens !! L’herboriste fabrique des concentrés liquides à base de plantes médicinales de toutes sortes dont celui à l’ail, tout à fait adapté à la situation et qui ne cause pas la mauvaise haleine d’ail. L’ail est doublement intéressant contre les infections à levure car il travaille autant à requinquer le système immunitaire qu’à combattre les différentes souches de champignons causant la dite l’infection. Je ne suis pas pour la prise de supplémentation sur une base régulière mais la situation oblige de prendre des pro biotiques pour rétablir la flore vaginale.

Il existe une panoplie de produits sur le marché. Sans en mentionner un en particulier, je tiens à préciser  que crèmes antifongiques prévues pour soulager les symptômes externes sont souvent beaucoup trop fort pour la peau fragile déjà très endolorie par l’inflammation. Personnellement, je privilégie la simplicité : changer l’alimentation, les vêtements, prendre des pro biotique et le concentré liquide à l’ail. C’est également une bonne idée de dormir sans sous vêtement ainsi que porter un attention particulière à votre hygiène en ne récréant pas un milieu propice à la prolifération ( maillot de bain mouillé, bien assécher après être allée à la salle de bain etc.)

Cet article vous a-t-il aidé ? Notre concentré liquide à l’ail est disponible sur consultation (WEB ou par téléphone) N’hésitez pas à
communiquer avec nous