LES BONNES RÉSOLUTIONS, CHANGER LE MONDE UN GESTE À LA FOIS

Nathalie Massé agriculture de proximité bonne résolution consommation responsable écoresponsable herbes aux soins proximité zéro déchet

Changer le monde un geste à la fois.

Nous sommes à l’ère du Zéro Déchet, des changements climatiques et les achats écoresponsables. On en entend de plus en plus parler mais qui embarque vraiment?

La grande polémique alentour de la signature du pacte en fait preuve. C’est plus facile de critiquer le voisin que de s’investir aux changements. C’est plus facile faire l'autruche que de faire réellement des gestes qui aideront. On peut se comparer aux autres et faire bonne figure, on peut aussi se comparer et trouver les compromis trop grands. Je n’ai pas la prétention d’arriver à mettre la totalité des  déchets produit par ma famille dans un pot masson à la fin de l’année. J’ai une maison trop grande et c’est facile de cumuler et je ne vais pas acheter un tiny House pour autant. L’important est de faire sa part et de se remettre en question régulièrement.

Et si on y allait un geste à la fois ?

Et si on changeait, une habitude à la fois ? On m’a déjà expliqué que ça prendrait un mois pour changer une habitude et 3  pour vraiment l’intégrer à notre mode de vie.  Il faut surtout se souvenir que c'est ben, ben correct de vivre de l'incohérence.

Tu peux ne pas être parfait, accepte de changer certaines de tes habitudes et de te remettre en questions régulièrement. Si chacun se choisi quelques-unes des suggestions suivantes, je me dis qu’on peut changer le monde un geste à la fois.

RÉDUIRE :

En as-tu besoin ? Apprendre à dire non quand on veut te donner des choses dont tu n’auras pas d’utilité. Oui c’est gênant au début, puis ensuite ça fait du sens et ton entourage a tendance à moins débarquer les mains chargées de gadgets, lorsque tu les invites à la maison. Un bon ménage de maison est souvent utile pour y voir plus clair. On fait le tour pièce par pièce et on se pose la même question à chaque item qu’on touche : En ai-je vraiment besoin ?

Puis on fait des piles. Celle pour vendre, celle pour donner, puis on range les trucs que l’on souhaite garder. Ce qui nous sera utile. J’ai souvent fait le tri de la maisonnée mais cette année, je m’engage à pousser plus loin la réflexion. C’est une tâche colossale car je souhaite passer toutes les pièces en revues, un item à la fois.

C’est une thérapie en soi.

Et que dire de la facilité d’entretien par la suite. On fait de la place et on épure. Je t’invite à me suivre dans cette aventure 2020 d’une pièce par mois. (oui ma maison est grande!) La Grande Tournée 2020

RÉUTILISER :

Prioriser des achats réutilisables et non à usage unique. Le net croule d’exemple et de compagnies qui vont tout faire pour te vendre ce dont tu as besoin pour ce faire. Mais attention, en as-tu vraiment besoin ? Présentement, ce sont les pailles en inox qui sont super mode. JAMAIS je n’ai besoin de pailles. Je trouve ces pailles géniales, mais faut aussi faire attention à ne pas se créer de besoins inutiles. Avant d’acheter, on se pose la question : Est-ce que je vais réutiliser cet article ? Avant de mettre au recyclage ou poubelle : est-ce que ça peut servir à un autre usage ? Est-ce que ce peut être utile à quelqu’un d’autre ? On se pose la question suivante : Qu’est-ce que je consomme à usage unique ? Puis on trouve des alternatives. Papier essuie-tout, papier de toilettes, mouchoirs, essuie-mains, sas pour les emplettes etc. La grande Tournée 2020 sera longue et laborieuse, car l’objectif comprend également d’éliminer les produits à usage unique pièce par pièce.

RECYCLER :

L’idée est de recycler en dernier lieu. Trop facile de consommer en abondance et se déculpabiliser en mettant le tout emballage au recyclage. Beaucoup d’item peuvent avoir une deuxième vie. Puis selon notre région, tout ne se recycle pas. Faut voir avec ton centre de tri régional et ajuster les façons de faire afin de recycler intelligemment. Il faut être sensible à ce qui se passe avec ces matières recyclables une fois dans le bac. Et si tu apprenais que ce que tu recycles doit aller aux vidanges par manque de connaissance de ta part ?

COMPOSTER :

En plus de réduire les vidanges, on nourrit le sol en compostant. Y’a vraiment pas d’excuse pour ne pas pratiquer le compostage. Tu peux faire du vermicompostage si tu es en appartement, tu peux utiliser les bacs de collecte de la ville/municipalité, tu peux avoir un bac de collecte sur ton terrain personnel, tu peux donner les rebuts de table à tes animaux ou ceux de ton voisin. Les cochons, les poules, les lapins mangent plein de rebuts de table. Tu peux pousser + loin et faire du fumain et du purin de plantes mais on déborde un brin de la maisonnée. Si tu souhaites en savoir plus sur le sujet, je t’invite à t’inscrire à notre atelier sur les matières organiques.

CUISINER:

Techniquement, plus tu cuisines, mieux tu manges. Moins d’emballage, moins de gras, moins de sel et plus de goût. Choisi des aliments de proximité et de saison, ce qui se vend près de chez toi. Trouve- toi un fermier de famille, inscrit- toi à un marché de produits régionaux en ligne, encourage les kiosques de bord de route de fruits/légumes, va chercher tes œufs chez le voisin qui a des poules, trouve ton apiculteur qui produit du miel et non un substitut etc. Se faisant, tu encourages le commerce local et réduit ton empreinte écologique. Réduit la viande, priorise les légumineuses, les fruits/légumes, les produits biologiques et de proximité. Inscrit-toi à des groupes de cuisine sur le net, tu y trouveras une mine d’information et surtout plein d’idée recette afin de te donner le goût d’aller aux chaudrons. Tu peux faire les collations maison, les conserves, les fruits séchés, les yogourts, le pain, les desserts. Tu peux cuisiner en groupe aussi afin de rentabiliser ton temps et énergie. Je t’invite à faire le tour de mon blog, tu y trouveras plein de bonnes recettes testées et approuvées. Si tu es près de chez moi, je t’invite à t’inscrire à un de nos ateliers de cuisine végé et visiter notre kiosque libre service.

JARDINER :

Et non c’est pas compliqué, installe-toi une jardinière de balcon, inscrit toi aux jardins communautaires de ton quartier, fait un trou dans ton gazon et cultive y de bons légumes. Plante des arbres fruitiers, des fines herbes vivaces, tu en auras à chaque année, fait des échanges de tes surplus avec tes voisins. Vient faire ton tour à la Journée de la plante médicinale qu'on organise à chaque année. En plus d'être en bonne compagnie, tu pourras participer à l'échange de plante et recevoir un arbre ou deux gratuitement. Si tu as une certaine autonomie alimentaire, tu seras mieux nourri et prendra définitivement le goût de cuisiner toutes ces merveilles fraiches et locales.

Chez Les Herbes Aux Soins, on fait notre bout de chemin avec et pour toi.

Atelier de cuisine végé, 6 ateliers de cuisine végé que tu peux prendre à la carte ou en bloc pour plus d’économie.

Atelier matières organique, on y voit le compostage, le vermicompostage, le fumin et les purins de plantes.

Zéro déchet, Découvre notre section de produits zéro déchet. On y retrouve les cellos, shampoing solides, savons sans emballage, tawashi, kit de départ etc.

Kiosque libre-service : Depuis 2017, tu peux, de mai à octobre, te procurer oeufs, miels, pains, savons, légumes et autres surprises

Journée de la plante médicinale : Un RV à ne pas manquer d'année en année.



Laissez un commentaire