Saumon confit

Recette de saumon confit

J’adore le saumon. Comme c’est moi qui cuisine 98 % des fois, faut pas chialer si le saumon se retrouve au menu régulièrement. J’ai bien quelques très bonnes recettes derrière la cravate telles le saumon en croûte, les darnes, le gravlax, Quand le lunch est si divin, Souper de fêtes des Mères, et j’en passe. J’aurais pu éternellement vivre heureuse avec ces quelques recettes, puis je tombe sur un article mentionnant l’art de faire le saumon confit. Ca peut intriguer l’amatrice de saumon que je suis.

Je connais les cuisses de pintades , de canards et de dindes confites. Et elles sont toutes dangereusement délicieuses et 0 % conseillées pour le moment que dure note cure d’après les fêtes. Je sens pointer deux questions à l’horizon : Où trouver la cuisse dans le saumon et pourquoi proposer cette recette dans le cadre de la cure ?

C’est bien simple. Le saumon n’a pas de cuisse et nous allons le confire avec de l’huile d’olive bio de première pression. Je sais, j’étais également assez septique à savoir si j’allais réussir le pari de confire un saumon….mais une fois en bouche, promis, tous septiques seront confondus.

Cette recette s’adresse à l’amateur de saumon. D’une douceur et légèreté en bouche !!! Quoi que je ne suis pas convaincue que c’est LA recette qui vous fera aimer le saumon si vous levez le nez sur ce poisson.

Cette recette vous est présentée par une herboriste mordue des plantes médicinales et la bonne bouffe. Visitez notre site pour en apprendre plus sur nos services, ateliers et produits ou notre chaîne Youtube pour en connaitre plus sur les plantes médicinales et comestibles.

Sans plus tarder

Saumon confit

Ingrédients

1 filet complet de saumon

1-2 tasses d’huile d’olive (ça dépendra de la grosseur du saumon)

1 c à soupe de gingembre frais râpé ou déjà en purée

Le zeste d’un citron complet

2 c à soupe de coriandre ciselée

sel et poivre

Méthode

Pour bien réussir cette recette, vous devez choisir un plat allant au four qui contiendra le filet sans perte d’espace. J’ai donc choisi mon plat en fonction de la grosseur du filet que j’ai ensuite coupé en trois selon les dimensions du plat. À la fin, le saumon doit remplir tout l’espace au fond du plat.

Une fois cette étape faite, retirer les morceaux de saumon du plat, mettre environ 1/2 tasse d’huile dans le plat vide

Mettre les morceaux de saumon sur votre plan de travail et y répartir le gingembre, zeste de citron, sel et poivre.

Laisser reposer le temps que le four atteigne la bonne température soit 230 degrés.

Une fois le four prêt, mettre les morceaux de saumon dans le plat, recouvrir entièrement d’huile d’olive puis ajouter la coriandre.

Note : À la vue de la photo, le fin connaisseur saura que j’ai pris de la coriandre en purée. À ne pas faire. C’est vraiment de la coriandre fraîche que vous avez besoin pour cette recette. Le plus difficile à réaliser est certainement le temps de cuisson. Si vous avez un thermomètre, ce sera simple, l’article mentionne que l’intérieur de votre saumon devrait atteindre 120 degrés. Si vous êtes comme moi, vous allez piocher dans la partie la plus grasse pour en tester la cuisson. Selon la grosseur et mon plat, j’ai mis 40 minutes de cuisson au total. J’ai vérifié après 20 minutes, puis aux 10 minutes par la suite.

J’espère que vous serez aussi enchanté que moi de cette recette. N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires une fois que vous aurez goûté.