Éloge de l’ail

ail

Quelle incomprise que l’ail ! L’herboriste en moi est triste car s’il n’y avait qu’une seule plante médicinale à avoir à votre pharmacie ce sera bien l’ail. Mais ça ne se passe pas comme ça ! Je crois que si cette magnifique plante aux mille et une vertus est autant rejetée; c’est certainement par craintes de la part de plusieurs d’émaner des odeurs un tant soit peu désagréables pour leur entourage. C’est qu’on est pas obligé de croquer dans une gousse d’ail journalièrement non plus !

On m’en sort de mures et des moins mures, mais semblerait que toutes les raisons sont bonnes pour ne pas en prendre. Que ce soit car on ne la digère pas, qu’on ait peur de sentir, qu’on ait peur que  ça chauffe ou que l’on doute de son efficacité, j’aimerais bien vous prouver le contraire par cet article. Faut juste réussir à vous la faire prendre une première fois adéquatement pour pouvoir dire mission, d’herboriste, accomplie!

Ail (Allium sativum L)

Description : C’est une plante qui fait partie de la famille des alliacées. C’est en fait le bulbe avec lequel la plupart sont familiers mais toute la plante est utilisée. Magnifique aux jardins, délicieuse en cuisine, cette plante médicinale soigne maintes problématiques au quotidien.

Au jardin : On plante généralement les semences d’ail à l’automne pour une récolte la saison suivant vers juillet, quoi que j’en connaisse qui sème très tôt au printemps et arrive à récolter la même année. On peut la planter au potager et aussi dans les plates-bandes. Les tiges, feuilles et la plante en fleurs ajoutent un attrait indéniable. Il est à noter qu’il est bien de la planter à des endroits différents à chaque année pour ainsi éviter l’attaque de champignons. L’ail aime le plein soleil et un sol riche et bien drainé.

La récolte : Le temps de récolte variera, soit en juillet si l’ail  a été semée à l’automne et en septembre si semée très tôt au printemps. Le temps de récolte variera également en fonction de la partie récoltée : jeunes feuilles au printemps, fleur d’ail en juin, bulbe en juillet et les semences à l‘automne. On récolte les bulbes lorsque le feuillage se fane. Selon les usages que vous souhaitez en faire, il faudra soit la transformer fraîche ou la faire sécher. Il faut surtout pas oublier de s’en garder une quantité pour les remettre en terre à l’automne !

Ça sert à quoi ? : On l’utilise en cuisine et dans notre pharmacie verte. Riches en minéraux et vitamines, l’ail offre un remède à large spectre. Il travaille à différents niveaux dont le système immunitaire. Loin d’être exhaustive, cette liste de bienfaits tente de vous réconcilier avec cette merveilleuse plante.

Voici une excellente recette où l’ail est à l’honneur : Fleur d’ail

J’aime beaucoup utiliser l’ail sous forme liquide. Le concentré d’ail permet de profiter pleinement de cette plante sans les inconvénients d’une haleine aux odeurs douteuses.

Nous offrons un excellent concentré liquide d’ail , parfois avec l’ail de nos jardins, parfois avec celui d’excellents producteurs du Québec.

Ce concentré peut faire partie de votre pharmacie verte adaptable aux besoins de votre famille et fait partie de la cure de saison que nous initions deux fois l’an. L’une à l’automne et l’autre après les fêtes.

Champignons, pieds d’athlète et cie : Excellent fongicide qui agira très rapidement lors qu’appliqué directement sur la peau ou dilué en bain partiel (de pieds, de mains, selon l’endroit où se trouve les champignons)

Cholestérol : L’ail est définitivement un atout dans la lutte contre le cholestérol, car il tend à en diminuer le taux. Il a une influence très positive au niveau du système cardiovasculaire.

Herpès et feux sauvage : L’ail fait un excellent travail sur le système immunitaire. Il est de mise de prendre régulièrement de l’ail  lorsque l’on est aux prises avec l’herpès. (buccale ou vaginale) Vous pouvez consulter notre article sur le sujet pour en connaitre plus.

Hypertension : L’ail agira au niveau de la volémie. Il est de mise de bien s’informer si l’on souhaite traiter l’hypertension par l’ail. L’ail abaisse entre autre la tension artérielle en éclaircissant le sang.

Infection du système respiratoire : Elle y fait des merveilles, grippes, rhumes, gorge en feu, ganglions enflés, il faut agir aux tous premiers symptômes. L’ail est un casse-grippe exceptionnel. J’aime bien l’utiliser en synergie avec le concentré de thym dans ce genre de situation surtout lorsqu’il est question des poumons.

Intestins : La santé des intestins passe par une consommation régulière d’ail, gens aux troubles avec des problèmes au niveau des intestins, cesser de la craindre car elle empêche la prolifération de bactéries.

Otite : On en parle plus longuement via cet article. C’est sous la forme d’huile de macération que l’on utilisera l’ail contre les otites.

Système immunitaire : L’ail agit sur tous les systèmes et elle est particulièrement efficace pour renforcir le système immunitaire. On en prend dans le cadre des cures de saison, en période de stress intense, fatigue et convalescence. Elle aidera au maintien d’une bonne santé tout en éloignant les méchantes grâces entre autre à ses propriétés antiseptique, antibiotique, antibactérienne et tonifiante.

Vaginite : C’est sous la forme de concentré liquide que l’on utilisera l’ail pour soigner la vaginite. Il est également possible d’utiliser l’ail en gousse. Pour en savoir plus, je vous suggère de lire cet article

Verrues plantaires : La patience et l’assiduité est de mise pour le traitement des verrues plantaires. Si on utilise l’ail fraîche et en concentré liquide à tous les jours, on en viendra à bout.

Vers intestinaux et oxyures : L’ail est la plantes médicinale que l’on privilégie dans les cas de vers intestinaux et oxyures. Il suffit de bien connaitre le cycle de ponte des vers, leurs habitudes ainsi que le temps de traitement. Vous en connaitrez plus sur le sujet en consultant cet article

Mise en garde/interactions :

Mise en garde pour les gens ayant de la basse pression, les femmes qui allaitent (goût du lait peut être désagréable pour bébé). Je recommande toujours de cesser l’ail en dosage thérapeutique avant un intervention chirurgicale car elle éclaircit le sang.

On s’en est parlé, cette liste n’est pas exhaustive. C’était juste pour vous donner le goût !

Informez-vous de notre concentré d’ail liquide sans plus tarder

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à nous en faire part.

N’oubliez surtout pas : Que la santé est votre bien le plus précieux. Nous déconseillons en tout temps l’auto diagnostique et suggérons de consulter un thérapeute de la santé pour un diagnostic approprié. Les Herbes Aux Soins, ainsi que ses représentants, ne peuvent être tenus de l’interprétation personnelle ainsi que les applications faites suite à cette lecture. N’hésitez pas à communiquer avec nous, il nous fera plaisir de vous référer au besoin.